Et maintenant… je suis cuisinier. Mon parcours pour faire de ma passion, mon métier.

 

Dans cet article, je veux partager avec vous quelques points qui m’ont aidé ces derniers temps lors de ma reconversion professionnelle. Est-ce que je le regrette ? La réponse est simple : pas de tout !

Reconversion professionnelle cuisinier

Depuis quelques années, j’ai quitté le domaine de l’informatique pour me mettre aux fourneaux. Oui, j’ai fait une reconversion professionnelle en cuisine. La vie m’avait amené à travailler dans de prestigieux centres de recherche numérique, mais actuellement, comme le nom du blog l’indique, je suis un cuisinier. Et j’avoue que, même si je ne gagne pas autant d’argent qu’avant, je suis épanoui. Chaque matin, je me lève avec le sourire et j’ai hâte de commencer à cuisiner et puis écrire des recettes.

À la maison, j’ai toujours aimé cuisiner. J’aime beaucoup manger, j’étais très curieux de la nourriture. J’aimais regarder et lire des émissions et des livres de cuisine. C’est pourquoi j’ai décidé d’étudier la gastronomie.

Néanmoins, en même temps j’étais fou d’ordinateurs et de consoles de jeux. Je voyais l’informatique comme un excellent parcours professionnel. C’est pourquoi j’ai décidé de devenir ingénieur.

Au fil du temps, la flamme numérique s’est éteinte petit à petit pour laisser la place aux ingrédients, aux poêles et aux faitouts. L’idée de changer de métier grandissait en moi. J’ai même cherché à obtenir un Bac pro cuisine pour faire le grand saut. Et voilà ! Finalement, je l’ai fait. Et je ne le regrette pas.

Quels sont les talents et les compétences dont vous avez besoin pour devenir cuisinier ?

Être cuisinier est un métier qui demande d’être très motivé tous les jours. Avant tout, il faut avoir une énorme passion pour la cuisine et, bien sûr, aimer bien manger. À côté, il faut toujours être disponible pour apprendre, être respectueux, ordonné, concentré au maximum, ponctuel, positif, adaptable aux changements et aussi très respectueux de l’hygiène. Sans oublier la constance et l’effort pour surmonter les difficultés et ne pas jeter l’éponge au premier faux pas.

C’est une carrière qui offre beaucoup de possibilités d’emploi ?

Oui, il y a des possibilités d’emploi. Non seulement on peut travailler à notre compte, en créant son propre restaurant ou, comme moi, se dédier à la conception de recettes. Il y a aussi beaucoup d’entreprises de restauration qui ouvrent. C’est un secteur où il y a toujours des postes vacants. L’hôtellerie et la restauration font partie des secteurs qui recrutent le plus cette année (Source).

Quels conseils pour quelqu’un qui veut étudier pour devenir cuisinier ?

C’est un métier difficile dans lequel il faut avoir une vraie passion pour la cuisine, sinon beaucoup de personnes finissent par changer de métier. Le plaisir de cuisiner est la clé et l’objectif est de rendre les autres heureux à travers la nourriture.

Dans mon cas, je suis très heureux chaque fois que je reçois un message pour me dire que l’on a fait l’une de mes recettes. Mais pas que, je suis toujours ouvert aux critiques constructives qui m’aident à m’améliorer.

L’autre conseil : il faut toujours être ouvert d’esprit. C’est enrichissant pour votre développement professionnel d’apprendre à connaître toutes sortes de cuisines et de styles, de sorte que lorsque vous créerez la vôtre, vous pourrez utiliser toutes ces ressources.

J’espère que ces lignes aideront les personnes qui ont l’idée d’une reconversion professionnelle en cuisine. Quel que soit le métier que vous exercez, le prérequis est d’avoir un grand amour pour la cuisine.

 
 
 

Vous allez aimer peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.